Comment assortir l’équipement d’équitation à la robe de son pur sang ?

Ce n’est pas toujours facile de mettre en valeur son cheval. En fonction de la robe de son cheval, en effet ce n’est pas facile de choisir la bonne couleur. Mais alors, voici quelques astuces pour jouer avec le spectre des couleurs puisque l’envie d’être hyper stylés ou assortir l’équipement à son cheval en concours est vraiment important.

Signification des couleurs pour mieux les utiliser

En bref, noir signifie simplicité, élégance, mystère, rigueur et sobriété. Pour le blanc, innocence, pureté, mariage, virginité, lumière, sérénité et calme. Rouge signifie, passion, amour, ardeur, chaleur, triomphe, sexualité, courage, interdiction, danger et action. Gris indique, science, modernisme, technologie, classe, sobriété et technique. Pour le jaune, joie, fête, ego, chaleur, connaissance, puissance, sable, soleil et amitié. Orange signifie, créativité, joie, sécurité, communication, ambition, énergie et optimisme. Pour le violet, délicatesse, rêve, amitié, paix, spiritualité et méditation. Le bleu montre la sagesse, le rêve, la vérité, la sérénité, la fraîcheur, la loyauté, le bien-être, le ciel et l’eau. Et enfin le vert, espérance, nature, jeunesse, repos, renouveau, écologie et bio.

Pourquoi ne pas opter pour la robe composée ?

Il est question ici des chevaux qui ont une tenue un peu plus particulière. Alors, l’isabelle et le louvet. L’isabelle peut tout supporter identiquement pour le café au lait, mais il faut éviter tout de même le jaune qui n’allant pas assez, comme pour les palominos. Ou le bai, mais pas trop sophistiqué avec ceux-là, tout leur va ou presque vu qu’il s’accole généralement du noir, sauf le violet. L’aubère, elle a les mêmes distinctifs vu que cette robe est née de l’alezan, tout sauf de l’orange. L’appaloosa et la pie qui parlent de cheval bariolé dit assurément couleur sobre. Et enfin, le gris foncé et la souris, il faut bien accepter que tout leur aille.

Les robes simples

Les robes primitives sont celles dont crins et poils ont la même couleur, dont l’alezan, le noir, le gris et le café au lait. Notamment, le gris clair est nécessaire ici parce qu’il y a déjà plein de possibilités avec le gris. Il faut s’attaquer  avec l’alezan puisque la couleur supplémentaire de l’orange est le bleu d’après le fameux spectre des couleurs. Mais c’est donc le bleu qui va le mieux à l’alezan en toute logique. Le noir pangaré et le noir : toutes les couleurs vont avec du noir, c’est simple, ou rose pour faire Girly, blanc pour faire classe. Bref, les éventualités sont variées. Notamment, ça fait un peu gothique au noir sur noir. Puis, le gris clair ou le blanc, c’est un peu comme les noirs, les chevaux gris, c’est-à-dire que tout leur va. Mais il faut surtout éviter le blanc pour un résultat ton sur ton des plus insipides. Et pour finir, le café au lait, éviter les looks un peu trop flashy et surtout le jaune.

Quel complément alimentaire pour votre cheval ?
Quelles sont les races à croiser avec le pur sang ?