Les critères pour faire obtenir le titre d’étalon à son cheval

Publié le : 13 février 20204 mins de lecture

On dénombre près de 400 races issues de l’espèce chevaline dans le monde. En France, il en existe 37 dont les plus connues sont entre autres le Pur-sang, le Mustang, le Percheron, le Quarter Horse, le Camargue, et l’Arabe. Dans toutes les races, il existe des étalons. Quels sont les critères à remplir pour faire obtenir ce titre à votre cheval ?

Qu’est-ce qu’un étalon ?

Un étalon est un cheval reproducteur. Contrairement à un cheval hongre, il n’est pas castré. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on l’appelle également un cheval entier. On utilise un étalon pour saillir les juments afin d’obtenir de futures graines de champions et de poulains en très bonne santé. Ce cheval est donc destiné à la reproduction.

Un étalon a beaucoup de caractères. Si un cheval hongre est docile, un étalon quant à lui est difficile à contrôler. Parfois même, on le considère comme dangereux. C’est un animal dominant qui n’hésiterait pas à attaquer un éventuel concurrent qui tenterait de l’empêcher de conter fleurette à une jument. Bref, l’étalon est un cheval avec un esprit vif et une grande énergie.

Comment savoir si un jeune cheval peut être un bon étalon ?

Dès sa naissance, chaque poulain n’a qu’une seule destinée. Soit, il devient un cheval hongre et on le castre, soit il sera un étalon.

D’abord, il est question de pedigree. Les papiers de votre poulain peuvent déjà influencer ses chances de devenir ou non un étalon. Si son père a une origine parlante, le poulain pourrait avoir un physique correspondant aux critères de race. Un cheval ayant un bon physique a en effet plus de chance d’obtenir le titre d’étalon.

Puis, malgré son caractère dominant, il faudra quand même que le cheval candidat à l’étalon soit docile. Un cheval qui est difficilement gérable pour la production pourrait ne pas en devenir un. L’éducation du cheval tient un rôle prépondérant dans l’influence de son comportement. Si vous voulez que votre cheval ait plus de chance d’obtenir le titre d’étalon, il faudra donc, dès son plus jeune âge bien l’éduquer.

Enfin, la performance de votre cheval sera déterminante dans le choix de le garder en entier ou non. Il doit donc sortir du lot pour obtenir ce titre.

Comment obtenir le titre d’étalon ?

Pour être considéré comme étalon, votre cheval doit être enregistré officiellement auprès des haras nationaux. Les étalons sont répartis dans trois catégories. La première regroupe les étalons reproducteurs approuvés. Un étalon appartenant à cette catégorie est approuvé reproducteur par sa race et répond à des critères bien définis. Il y a ensuite les étalons reproducteurs autorisés. Comme leur nom le suggère, ces étalons sont autorisés à saillir des juments de races précises. Enfin, on retrouve les étalons reproducteurs acceptés. Ces étalons sont autorisés à saillir les juments de toutes races.

Quelles sont les démarches administratives pour déclarer son étalon ?
Accueillir un étalon : l’aménagement nécessaire et autres prérequis

Plan du site